Répertoire Méditerranéen

Fondation René Seydoux

Accueil Fondation René Seydoux > Initiatives jeunesse
Jeunesse, La Caire © Elizabeth Grech

Initiatives jeunesse

La jeunesse méditerranéenne est au cœur de plusieurs initiatives promues par la Fondation René Seydoux.

Vecteurs importants de changement dans les perceptions et les représentations réciproques en Méditerranée, les jeunes sont également les premières victimes des stéréotypes et des ignorances. Porteurs de l’avenir de nos sociétés, ils connaissent cependant les plus fortes entraves à la mobilité dans l’espace euro-méditerranéen.

Dans les années 1990, la Fondation co-organise plusieurs rencontres entre lycéens des deux rives autour de thèmes méditerranéens, cherchant ainsi à créer des occasions de découverte des autres cultures et de connaissance amicale entre jeunes scolaires. Au Maroc (1993), en Tunisie (1994) et en Italie (1995), ces rencontres ont réuni des jeunes algériens, espagnols, français, marocains, italiens et tunisiens, accompagnés de leur enseignants, appelés à vivre et à travailler ensemble au cours de sessions d’étude d’une durée de deux semaines, sur des thèmes choisis pour favoriser l’échange et l’approche comparative.

A partir de 1997, alors que l’Algérie vit les années les plus sombres de la violence, la Fondation René Seydoux lance un programme de formation à la vie associative pour de jeunes algériens et algériennes (entre 20 et 30 ans) responsables d’associations culturelles, sociales, sportives, éducatives ou de solidarité. L’objectif du programme était d’abord de rouvrir le flux d’échanges entre l’Europe et l’Algérie et de favoriser la mobilité, à l’époque très fermement empêchée surtout pour les jeunes. Mais ces stages de formation étaient surtout une occasion d’apprentissage théorique et pratique de la citoyenneté pour de jeunes militants d’associations, avec l’espoir de favoriser ainsi le développement du monde associatif. Ces formations comprenaient conférences, ateliers créatifs et visites de terrain, et se sont déroulées en France, aux Pays Bas et en Italie, grâce à des partenariats avec des organisations de ces trois pays.

Les activités en direction de la jeunesse méditerranéenne restent une priorité de la Fondation René Seydoux.